Rancoeur et espoir nourrissent les Soudanais au Liban

BEYROUTH – « L’indépendance (du Sud-Soudan) est une très mauvaise nouvelle pour nous », affirme Anas, un Soudanais de 31 ans, originaire des montagnes Nuba dans l’Etat du Kordofan-Sud, région frontalière que le Nord et le Sud se disputent violemment. « Nuba » fait référence à la tribu nubienne dont il est issu, un peuple du Soudan qui compte près de 500 000 âmes et qui...
read more